Catégories

Quand payer frais de dossier prêt immobilier ?

Quand payer frais de dossier prêt immobilier ?

Avant de vous octroyer un crédit immobilier, les banques procèdent à l’analyse de votre dossier (profil, revenus, risques, etc.). Toutes ses démarches ainsi que la gestion lors de votre remboursement sont compensées par un frais de dossier. À quel moment faut-il payer ce montant ? Telle est la question que bon nombre de personnes se posent. Éléments de réponse dans ce guide.

À quel moment payer les frais de dossier pour un crédit immobilier ?

Pour régler les frais de dossier pour un crédit immobilier, vous avez deux possibilités. Vous pouvez faire le choix de vous acquitter de ce montant lors du versement de votre première mensualité. Vous pouvez également payer en amont avec votre apport personnel. Discutez-en avec votre banque pour choisir la méthode qui vous convient.

A lire en complément : 8 avantages des credits a la consommation pour les personnes agees

Par ailleurs, il est important de préciser que ce frais est à régler uniquement lorsque vous avez signé le contrat du prêt immobilier. Avant cet instant, aucune banque ne peut exiger ce frais, même si une étude de votre dossier a été faite.

Quel est le montant d’un frais de dossier pour un prêt immobilier ?

Le montant d’un frais de dossier dans le cadre d’un prêt immobilier varie en fonction de la valeur de votre crédit. De façon générale, le montant fixé par les banques représente entre 0,5 et 1,5 % du montant total de votre emprunt. En plus, il arrive qu’un pourcentage soit appliqué auprès de plusieurs banques en tenant compte d’un montant maximum et d’un montant minimum. Pour ce faire, pour un montant de prêt évalué à 200 000 euros par exemple, des institutions bancaires peuvent vous proposer des frais de dossiers de 500 euros, voire 2000 euros.

A lire en complément : Est-il judicieux d'investir ton argent ?

Sachez qu’il est conseillé de vérifier la valeur du montant du frais. En effet, il est préférable que cela soit annoncé avec toutes les taxes comprises (TTC) et non hors-taxes (HT).

Quelles sont les pièces qui constituent le dossier de prêt immobilier ?

Afin de constituer le dossier de votre crédit immobilier, vous avez besoin de certaines pièces. En plus de votre pièce d’identité, vous devez ajouter un justificatif de domicile. Ce dernier peut être une facture d’énergie (électricité, gaz, etc.) et doit dater de trois mois au moins. Vous devez aussi fournir, des copies de vos trois derniers relevés bancaires. Il en est de même pour vos bulletins de salaire. Dans le cas où vous ne seriez pas salarié, un acte comptable de vos revenus du dernier trimestre suffira.

À cela s’ajoutent les deux derniers avis d’imposition, les titres de propriété de biens et vos relevés de compte épargne. Les deux derniers documents cités sont nécessaires lorsque vous possédez des biens immobiliers ou lorsque vous percevez des bénéfices d’un placement financier. Si vous êtes associé à un autre prêteur, alors chacun de son côté doit présenter ces différentes pièces.

En somme, le paiement du frais de dossier d’un prêt immobilier peut être fait lors de la première échéance ou à l’avance avec votre apport personnel. Le montant des frais de dossiers peut varier d’une banque à l’autre. Pour la constitution du dossier, des documents sont nécessaires tels qu’un bulletin de salaire, une pièce d’identité, un avis d’imposition, etc.

Les autres frais annexes du prêt immobilier

Les frais de dossier font partie des frais annexes lorsque vous souscrivez un crédit. Maintenant, ce ne sont pas les seuls. Dans votre calcul et suivant votre situation, vous devrez également prendre en compte :

  • le coût de l’assurance emprunteur
  • les frais de notaire
  • les frais d’agence 
  • les frais de courtage

En ce qui concerne les frais de courtage, il faut compter en moyenne 1 500 euros si vous avez obtenu votre offre de crédit par un courtier immobilier. Pour les frais de notaire, ils se montent à 3 % pour l’achat d’un bien neuf et 8 % pour un bien ancien. Quant à l’assurance emprunteur, le montant sera directement inclus dans le prêt, car vous allez la payer durant la totalité de l’emprunt. Le coût sera donc différent en fonction de la durée de votre prêt. Il le sera également en fonction des risques que vous présentez.

Comme vous le voyez, vous ne devrez pas uniquement payer des frais de dossier, ni vous préoccuper seulement du taux d’intérêt. Si le montant de l’achat est un point de départ, d’autres dépenses annexes sont à ajouter. Au vu de ces informations, si vous pensez que votre dossier va avoir du mal à passer, il est parfois possible de réduire son taux d’endettement

Pour cela, vous devez commencer par faire une simulation en ligne, pour connaitre précisément ce qu’il en est de votre situation d’emprunteur. Vous connaitrez ainsi votre taux d’endettement. Sachez qu’aujourd’hui, il est passé à 35 %. Par la suite, vous pourrez envisager des solutions, comme le regroupement de crédits pour bénéficier d’un seul taux d’intérêt, avec une seule assurance emprunteur. Réduire le nombre de frais annexes peut vous permettre de faire de réelles économies. Vous pourrez également envisager de décaler votre projet de quelques mois, pour amener un apport plus conséquent. 

Comment négocier les frais de dossier pour un prêt immobilier ?

Les frais de dossier sont souvent considérés comme un frein à l’obtention d’un prêt immobilier. Il est possible de négocier leur montant avec la banque ou le courtier que vous avez choisi. Voici quelques astuces pour y arriver :

• Faites des comparaisons et choisissez une offre moins chère
• Renseignez-vous sur les offres promotionnelles proposées par les banques lors d’événements spécifiques tels que Noël ou la rentrée scolaire
• Demandez s’il est possible de supprimer certains frais annexes si vous ne pensez pas en avoir besoin (comme l’assurance perte d’emploi)

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre différentes institutions financières afin d’obtenir une meilleure offre.

Si votre profil correspond aux attentes des établissements financiers (situation professionnelle stable, apport personnel conséquent), cela peut aussi favoriser vos chances de voir les frais diminuer voire être annulés.

Sachez cependant qu’une négociation efficace nécessite un certain savoir-faire et une capacité à argumenter. Il faut donc bien se préparer avant tout entretien avec la banque ou le courtier !

Pour terminer, même si cette démarche est fastidieuse, elle peut réellement porter ses fruits ! Alors prenez le temps nécessaire pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir ainsi un crédit immobilier avantageux sans payer trop cher en termes de frais annexes.

Les conséquences de ne pas payer les frais de dossier pour un prêt immobilier

Les frais de dossier sont une composante inévitable d’un prêt immobilier. Il arrive que certains emprunteurs ne souhaitent pas les payer, soit par manque de moyens financiers, soit parce qu’ils pensent que ces frais sont injustifiés ou excessifs. Ne pas s’acquitter des frais de dossier peut avoir des conséquences importantes.

Refuser de payer les frais peut entraîner un rejet immédiat du dossier par la banque ou le courtier. Effectivement, cette dernière est en droit de demander le paiement des frais comme condition préalable à l’examen du dossier et à l’émission d’une offre.

Dans ce cas-là, il faut savoir que même si vous trouvez une autre banque qui accepte votre demande sans exiger ces fameux frais annexes, cela pourrait être risqué car cela peut cacher un désir de vendre sur mesure un produit financier très rentable pour la banque en question.

Si malgré tout vous obtenez votre crédit auprès d’une institution qui n’a pas exigé le règlement des frais de dossier au moment où vous avez contracté votre crédit immobilier, sachez alors qu’elle se réserve le droit légal de facturer ultérieurement lesdits montants avec intérêts majorés dans certains cas (après remboursement anticipé du crédit notamment).

En refusant catégoriquement le paiement desdits montants lorsqu’il y a lieu, vous risquez aussi des retards, pénalités et autres mesures de recouvrement qui pourront être mises en place par la banque et avoir des incidences négatives sur votre historique de crédit. Ces pratiques peuvent aussi impacter le processus d’obtention de futurs prêts.

Il faut bien comprendre que les frais de dossier font partie intégrante du coût total d’un prêt immobilier et qu’il ne faut pas tenter de les esquiver. Si vous avez des difficultés financières à ce niveau-là, certains établissements proposent des solutions adaptées à votre profil emprunteur : renseignez-vous auprès de professionnels spécialisés pour trouver celle qui vous convient le mieux !

Articles similaires

Lire aussi x