Catégories

Quels sont les deux seuls grands crus à produire du vin blanc et du vin rouge ?

Quels sont les deux seuls grands crus à produire du vin blanc et du vin rouge ?

Sur la Côte de Beaune, on trouve la commune de Aloxe-Corton, en Bourgogne. Cette commune possède une spécialité en termes de vin : c’est la seule à produire des grands crus en vin blanc et vin rouge. En effet, ces vins sont placés au plus haut dans la hiérarchie. La commune de Bourgogne possède avec la commune de Chablis la plus grande superficie de vins de plus haute qualité.

Si vous désirez en savoir plus à ce sujet, vous êtes au bon endroit. Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il y a à savoir sur cette fameuse commune et ses vins.

A lire en complément : Les Spécialités Irlandaises à Goûter Absolument

La diversité et la superficie de la région pour ses vins

Pour commencer, sachez que les raisons pour lesquelles cette région soit si célèbre pour ses vins de qualité, tant blancs que rouges, sont sa superficie et sa diversité.

En effet, cette partie de la France possède de nombreuses collines avec des pentes assez élevées, avec également quelques plateaux aux niveaux les plus bas de ces petits reliefs. De plus, elles sont exposées au Sud, à l’Est et à l’Ouest ce qui rend le tout idéal pour l’agriculture. En effet, les vents ainsi que le soleil permet de faire pousser des plantations assez facilement. Les courants d’air chaud et d’air frais sont particulièrement propices à la pousse de vignes de qualité.

A lire en complément : Découvrez la bière la plus forte du monde : classement et curiosités

Certes, certains grands crus de la France poussent dans des régions plus plates. Néanmoins, si ces variétés connaissent autant de succès, c’est bel et bien pour les propriétés géographiques de la Bourgogne. Les experts agriculteurs savent également que les vignes qui produiront les meilleurs vins ne poussent pas forcément sur tous les flancs de ces collines, c’est bel et bien le fruit d’un savoir-faire énorme.

Le pouvoir de négoce à Beaune, raison d’une grande popularité

Pour continuer, c’est également la force de négoce de la région Beaunoise qui est à l’origine du succès de ces vins blancs et rouges. En effet, c’est il y a maintenant plus de 80 ans que les maisons de négoce ont établis des classements dans la région pour les grands crus.

En effet, bien que les propriétés géographiques de cette région de France possède de nombreuses qualités pour faire pousser la vigne, certaines parties ne peuvent pas être qualifiées de grands crus. Il y a des standards de qualité à respecter, au même titre que les plus grands Pinot ou Cognac de notre pays.

Ainsi, les classements établis par le négoce Beaunoise ont réellement permis d’établir des attendus en termes de qualité de vins. Si bien que de nos jours, les vins rouges et blancs de Aloxe-Corton et de Chablis sont en tête des classements à l’échelle internationale.

Un produit facile à acquérir dans le commerce à l’origine de cette popularité

Ensuite, sachez que contrairement à d’autres grands crus, le Corton reste assez facile à se procurer dans le commerce.

Tandis que certaines marques de vins assez luxueuses jouent sur une certaine rareté dans le but d’accroître leur popularité, c’est bien le contraire pour le Corton de Bourgogne. Mais on pourrait se demander pourquoi ce fameux Corton n’est pas aussi rare à se procurer dans le commerce.

En réalité, c’est par un manque de notoriété. Contrairement à certains grands crus plus populaires en France, le Corton est bien moins connu. Néanmoins, ce qui le démarque des autres, c’est sa très grande qualité.

Si le Corton possède un nom moins connu que le Montrachet, sa qualité reste parmi la meilleure en France. Les amateurs de vins connaissent son nom et son goût si caractéristique.

Une histoire très ancienne

Il paraîtrait que ces cultures existent depuis très longtemps, ce qui expliquerait aussi ce grand savoir-faire des vins dans la région.

Le Corton d’Aloxe existe depuis le 7ᵉ siècle et était travaillé par les paysans de la région. Les ducs de Bourgogne profitaient alors d’un vin déjà à l’époque réputé comme étant parmi les meilleurs de la France et de l’Europe.

Les caractéristiques sensorielles des grands crus blancs et rouges

Si les deux grands crus de Corton sont des références incontournables pour les amateurs et les connaisseurs, c’est notamment en raison de leurs caractéristiques sensorielles uniques.

Le Corton-Charlemagne, le blanc produit sur l’appellation qui occupe 52 hectares de vignobles exposés au sud-est, est d’une couleur jaune or pâle avec des reflets verts. Son nez se compose d’arômes très variés allant du miel à la vanille en passant par des notes florales comme le tilleul ou encore la fleur d’oranger. En bouche, il a une attaque vive et franche puis laisse place à une longue finale minérale qui donne au vin tout son caractère.

Quant au rouge grand cru Corton, il dispose aussi de ses propres particularités gustatives. Les vins rouges ont une robe rubis brillante aux reflets grenat profond. Leur bouquet complexe est dominé par des arômes fruités (groseilles), floraux (violette) mais aussi épicés (poivre). L’attaque en bouche est toujours puissante avant de s’estomper dans une finale délicatement boisée.

Les deux crus présentent donc un potentiel aromatique extrêmement riche ainsi qu’une belle capacité à vieillir grâce notamment aux terroirs argilo-calcaires qui leur donnent toute leur force et leur identité unique.

Les accords mets et vins pour sublimer leur dégustation

Si les deux grands crus de Corton offrent des sensations gustatives uniques, vous devez savoir comment les accompagner pour sublimer leur dégustation. Les accords mets et vins sont à prendre très au sérieux afin d’assurer une expérience culinaire inoubliable.

Commençons par le blanc grand cru Corton-Charlemagne. Vous devez le servir frais entre 10 et 12°C pour en apprécier toutes les saveurs. Ce vin se marie parfaitement avec des plats fins tels que des crustacés comme les langoustines ou encore du homard grillé. Une viande blanche comme le poulet rôti ou même une viande plus typée comme l’agneau accompagnée d’une sauce légèrement acidulée sera idéale.

Le rouge quant à lui est à servir autour de 16°C pour profiter pleinement de ses arômes fruités et épicés. Les fromages affinés, particulièrement ceux aux saveurs douces comme un camembert ou un brie, sont tout indiqués pour accompagner ce vin corsé et charpenté. Les plats en sauce seront aussi très appréciés car ils sauront révéler toute la complexité aromatique du grand cru : pensez par exemple à un civet de lièvre ou encore une daube provençale.

La règle ultime reste celle du plaisir personnel : laissez votre nez guider vos choix !

Articles similaires

Lire aussi x