La confiance de nos lecteurs est le socle de Rennes 1720. Par cette charte éditoriale, nous établissons un contrat avec vous afin que cette confiance perdure. Quoi qu’il advienne, nous continuerons à vous écouter, à dialoguer et échanger avec vous, et au besoin, à corriger publiquement nos erreurs.

Notre engagement

« Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste, rappelé dans la Déclaration des droits de l’homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre. »

Extrait de la Charte d’éthique professionnelle des journalistes

Le statut de Rennes 1720 est celui d’une association à but non lucratif.

En tant qu’association, nos ressources proviennent essentiellement des apports humains, matériels (photo, son, vidéo…) et financiers de nos membres. Dans une moindre mesure, nous recevons également des dons de lecteurs sans que leur origine influence notre ligne éditoriale.

Rennes 1720 n’a pas de correspondants officiels dans le département, mais compte sur l’engagement et les idées des citoyens. Des conférences de rédaction ouvertes sont régulièrement organisées afin de rencontrer nos lecteurs et échanger avec eux.

Une ligne éditoriale claire basée sur la participation

Nous voulons associer le journalisme local à la culture web, en offrant aux lecteurs un nouveau regard sur l’info.

Cela peut par exemple signifier traiter une information avec un angle décalé ou inattendu, voire choisir de ne pas traiter une information si celle-ci est déjà largement relayée par d’autres médias.

La rédaction est ouverte aux lecteurs, grâce aux commentaires, aux enquêtes participatives, aux rédacteurs citoyens, à des partenariats et à des conférences de rédaction publiques.

Qualité éditoriale

Tous nos articles traitent de faits vérifiés. Rennes 1720 est un lieu de débat où peuvent s’exprimer toutes les opinions. Cette ouverture exclut toutefois tout contenu injurieux, xénophobe, toute diffamation et de manière générale tout ce qui violerait la législation en vigueur.

Impartialité et transparence

Rennes 1720 n’est influencé par aucun parti, aucune collectivité, aucun syndicat ou entreprise. Notre activité est basée sur le volontariat de notre équipe, et nous ne sommes soumis à aucune pression politique.

La rédaction s’engage à refuser tout avantage en nature et à ne publier aucun « publi-reportage » ou article « sponsorisé » par une organisation. Rennes 1720 étant un site participatif, au cas où une ambiguïté ou un conflit d’intérêt pourrait survenir, la rédaction s’engage à en informer les lecteurs par le biais d’une mention claire et spécifiqu.

Le rôle du journaliste

Rennes 1720 se conforme aux règles suivantes, édictées par la Charte d’éthique professionnelle des journalistes. Ainsi, chaque membre de la rédaction :

• Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles, mêmes anonymes ;

• Respecte la dignité des personnes et la présomption d’innocence ;

• Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles ;

• Exerce la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles viennent ;

• Dispose d’un droit de suite, qui est aussi un devoir, sur les informations qu’il diffuse et fait en sorte de rectifier rapidement toute information diffusée qui se révélerait inexacte ;

• N’accepte en matière de déontologie et d’honneur professionnel que la juridiction de ses pairs ; répond devant la justice des délits prévus par la loi ;

• Défend la liberté d’expression, d’opinion, de l’information, du commentaire et de la critique ;

• Proscrit tout moyen déloyal et vénal pour obtenir une information. Dans le cas où sa sécurité, celle de ses sources ou la gravité des faits l’obligent à taire sa qualité de journaliste, il prévient sa hiérarchie et en donne dès que possible explication au public ;

• Ne touche pas d’argent dans un service public, une institution ou une entreprise privée où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations seraient susceptibles d’être exploitées;

• N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée ;

• Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication ;

• Cite les confrères dont il utilise le travail, ne commet aucun plagiat  ;

• Ne sollicite pas la place d’un confrère en offrant de travailler à des conditions inférieures ;

• Garde le secret professionnel et protège les sources de ses informations ;

• Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge.

Toujours dans le but de vous faire partager notre engagement citoyen, nous vous invitons à nous faire part, dans les commentaires ou par mail (contact@rennes1720.fr), de tout point que vous souhaiteriez préciser dans cette charte.