Famille

Qu’est-ce que le complément AEEH ?

Extension automatique des droits à l’AEEH  : afin d’éviter une rupture des droits pendant la crise sanitaire, le gouvernement a décidé d’étendre les droits à l’AEEH pour les familles confrontées à une fin de droits de 6 mois à compter du 30 octobre 2020 et de la fin de l’Etat d’urgence.

Pour les familles qui ont déposé un dossier de renouvellement auprès de l’AAEH entre le 1er août et le 29 octobre 2020, les frais sont également maintenus pendant 6 mois supplémentaires et le paiement sera effectué automatiquement .

A voir aussi : Comment se comporter avec une personne Alzheimer ?

L’allocation pour l’éducation de l’enfant handicapé ou l’allocation AEEHEn outre, la redevance de l’EEE est prolongée de 3 mois au-delà de la limite d’âge (20 ans) pour les personnes qui ont demandé une AHA mais qui n’ont pas pu être examinées. est versée par les CAF ou le MSA afin d’aider les familles à faire face financièrement aux coûts encourues par l’invalidité d’un enfant à charge de moins de 20 ans.

Depuis le 1er avril 2020, le montant de base de l’EEEH est fixé à 132,61 EUR par mois . Un supplément d’AEEH peut être ajouté en fonction de la gravité et de la nature de l’incapacité et/ou dans le cas d’un parent célibataire.

A découvrir également : C'est quoi la prestation ?

Si vous souhaitez connaître les conditions d’attribution de l’AEE, le montant accordé (base supplément), le délai de paiement et la procédure à appliquer, consultez le reste de cet article. Si vous le souhaitez, nous vous proposons également un dossier complet sur la scolarité d’un enfant handicapé.

Résumé

Quelle est l’allocation scolaire pour l’enfant handicapé ?

Conditions d’allocation de base de l’AEEH et supplément de l’AEEH :

Comment bénéficier de l’AEEH de base :

Comment bénéficier du supplément AEEH :

Montant de base EEEH 2021 et montant des suppléments :

Quelle est la durée de la période de paiement de l’EEEH ?

Comment faire une demande : Le fichier AEEH :

En savoir plus sur l’allocation de l’EEEA :

L’ allocation scolaire pour l’enfant handicapé, qu’est-ce que c’est ?

L’ AEEH, à ne pas confondre avec l’AAH (pour les adultes), est une prestation financière versée par les CAF (CAF) ou ASM (pour les personnes couvertes par le régime agricole). Trouvez toutes les aides en cas de handicap.

Son objectif est d’aider les familles à couvrir les frais d’éducation et de soins résultant de l’invalidité d’un enfant à charge de moins de 20 ans. Il se compose d’un montant de base plus un Supplément de l’AEEH basé sur les coûts supplémentaires liés à la nature et à la gravité de l’invalidité.

Conditions d’allocation de base de l’AEEH et supplément de l’AEEH :

Les conditions d’octroi de l’AEEH et de son supplément dépendent de l’âge de l’enfant et du taux d’invalidité déterminé par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) . Il n’y a pas de condition relative aux ressources pour être admissible à l’allocation EEEH.

Comment bénéficier de l’AEEH de base :

  • Avoir un enfant à charge de moins de 20 ans avec un taux d’invalidité d’au moins 80%
  • Ou avoir un enfant à charge de moins de 20 ans dont le taux d’invalidité est compris entre 50 % et 79 % et fréquentant un établissement spécialisé ou nécessitant soins à domicile ou éducation spéciale
  • Et, que l’enfant de moins de 20 ans handicapé n’est pas en internat avec une couverture complète des frais de subsistance par l’assurance maladie, l’État ou l’assistance sociale (sauf pour les périodes où l’enfant est présent types week-end, jours fériés)
  • Et enfin, résider en France de façon permanente

Comment bénéficier du supplément AEEH :

Si vous bénéficiez de l’AEEH de base, vous pouvez également demander un supplément AEEH supplémentaire. L’allocation de ce supplément est basée sur la catégorie (de 1 à 6) dans laquelle le jeune handicapé a été classé par le CDAPH.

Le Comité des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) détermine cette catégorie en fonction des dépenses encourues par la nature et la gravité de la le handicap , l’obligation de recourir à une aide fréquente ou l’obligation pour l’un ou l’autre des parents de réduire ou de cesser de travailler.

Consultez ce lien pour en savoir plus sur les critères qui déterminent la catégorie (voir les montants du supplément de l’AEEH 2021 ci-dessous).

Montant de base EEEH 2021 et montant des suppléments :

Le montant de l’allocation scolaire pour enfant handicapé de base est fixé à 132,61 euros par mois depuis le 1er avril 2020.

Les droits sont ouverts dans un délai d’un mois après la soumission du dossier de l’AEEH à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Pour le montant du supplément AEEH 2021, son montant varie en fonction de la catégorie (déterminée par la commission sur les droits et l’autonomie de personnes handicapées) dont dépendent les jeunes handicapés :

  • 1ère catégorie : 99,45 euros
  • 2ème catégorie : 269,36 euros
  • 3ème catégorie : 381,25 euros
  • 4ème catégorie : 590.81 euros
  • 5ème catégorie : 755,08 euros
  • 6ème catégorie : 1.125,29 euros

Ces montants du supplément AEEH sont en vigueur jusqu’au 1er avril 2021.

Une demande de majoration « parent monoparentale » peut être présentée en plus du supplément de l’AEEH , au CDPAPH. Cela exige le fardeau effectif et permanent de l’enfant handicapé seul. Le montant du supplément dépend de la catégorie dont dépend l’enfant handicapé, notez qu’il n’y a pas d’augmentation pour la 1ère catégorie :

  • 1ère catégorie : pas de majoration
  • 2ème catégorie : 53,87 euros
  • 3ème catégorie : 74,59 euros
  • 4ème catégorie : 236,21 euros
  • 5ème catégorie : 302,51 euros
  • 6e catégorie : 443,41 euros

Ces montants s’ajoutent au montant de l’EEEH de base et au montant du supplément EEE. Ils sont en vigueur jusqu’au 1er avril 2021.

Quelle est la durée de la période de paiement de l’EEEH ?

Veuillez noter que depuis le 1er janvier 2019, la période de paiement de l’EEEA a été prolongée. Cela s’applique aux demandes faites à cette date ou après cette date. Si votre enfant est déjà bénéficiaire de l’EEEA, ces frais seront payés jusqu’à la date d’échéance. Le renouvellement portera sur l’extension des droits.

  • Pour un taux d’invalidité d’au moins 80 % sans perspective d’évolution favorable : l’ EEEH de base et les suppléments sont versés jusqu’à ce que l’enfant puisse recevoir l’AHA ou jusqu’à la limite d’âge pour recevoir des prestations familiales.
  • Pour un taux d’invalidité de moins de 80 % avec des perspectives de développement favorable  : les droits sont ouverts pour une période comprise entre 3 et 5 ans.
  • Pour un taux d’invalidité compris entre 50% et 80%  : les droits sont accordés pour une période comprise entre 2 et 5 ans.

La période de paiement de l’AEEH est d’au moins deux ans . Le CDAPH évalue la durée de l’enfant en fonction de l’état de santé de l’enfant et peut changer en cas d’amélioration ou d’aggravation de l’état de l’enfant.

Pour un renouvellement de l’AEEH , vous devrez soumettre un nouveau formulaire d’EEAE au MDPH (voir ci-dessous).

Comment faire une demande : Le fichier AEEH :

La demande d’allocation de base de l’AEEH doit être présentée à la Chambre départementale des personnes handicapées (MDPH) auprès de laquelle vous dépendre. Pour cela, il faut remplir le formulaire de candidature AEEH (formulaire CERFA n°13788 disponible ici) et fournir un certificat médical récent. La CDAPH déterminera ainsi le taux d’invalidité de l’enfant handicapé et informera les FAC ou MSA de leur décision.

Pour la demande de supplément AEEH , la procédure est la même et, dans ce cas, la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées déterminera la catégorie dont dépend l’enfant handicapé.

En savoir plus sur l’allocation de l’EEEA :

Pour plus d’informations, contactez directement le MDPH de votre département : Voir la liste des MDPH en France

Vous pouvez également poser vos questions sur le Forum de l’aide sociale. Crédit photo : © Monkey Business et GoodLuz/Fotolia