A partir de cet été, Rennes 1720 donne la parole aux « marginaux » de la dalle du Colombier. Lundi, ces derniers ont pu récupérer leurs chiens, emmenés au chenil suite à une opération de police fin juin.

Les propriétaires devaient attendre huit jours pour retrouver leurs compagnons. Une forte mobilisation avait permis de récolter des fonds pour payer leur libération. Faute de quoi les chiens auraient pu être confiés à la SPA, ou euthanasiés (ajout du 11 juillet 2012 : si reconnus comme dangereux par un vétérinaire).