La 9e édition de Court Métrange s’est ouverte jeudi. Prélude au festival, la Nuit du Fantastique du 19 octobre faisait la part belle à l’humour et aux images gores.*

 

Vous faisiez quoi, vendredi soir dernier ? Un repas en famille ? Une soirée dans les bars ? Un concert ?

En tout cas, quoi que vous ayez fait, vous avez loupé LA soirée. Ou devrais-je dire LA nuit. Celle qui se déroulait au Cinéville Colombier de Rennes, de 22 h 30 à 6 h du matin.

Je parle bien évidemment de la Nuit du Fantastique, organisée par l’équipe de Court Métrange. Au programme, du gore, du sang, du sexe, de la baston, des explosions, de l’insolite et des poulets zombies. Bref, tout pour plaire !

Métal hurlant

La soirée commence par l’intervention de Steven Pravong, co-fondateur du festival, de Bastian Meiresonne, directeur et de Cédric Courtoux, responsable de la programmation, qui annoncent la couleur : projection de deux épisodes de Métal Hurlant, séance « Beast Of »… Et pour finir en beauté, l’intervention du Fist (pour « Films insolites et séances trash », je précise pour les esprits mal placés) avec la projection du film Poultrygeist. La salle est déjà bien « ambiancée », j’ai hâte de voir ce que ça donnera à 4 h du matin…

La projection de Métal Hurlant débute. Je ne connaissais pas le célèbre magasine français de BD de science-fiction dont est tirée cette série et je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre.

J’ai été finalement très agréablement surprise, d’une part par les deux épisodes qui m’ont beaucoup plu, d’autre part d’apprendre que le réalisateur était français : on n’a pas l’habitude de voir ce genre de série à la télévision française !

La rencontre avec Guillaume Lubrano, le réalisateur, après la projection fut très intéressante. De même que la présence de l’invité surprise Dominique Pinon (Un long dimanche de fiançailles, Dikkenek, Amélie Poulain, Alien la résurrection) qui joue dans un des épisodes de Métal Hurlant.

Les premiers épisodes seront d’ailleurs diffusés sur France 4 le 27 octobre prochain. Plus d’infos sur la page Facebook de la série.

court métrange

Beast of

Suite à cette belle découverte, c’est la pause. Dans les loges, l’équipe de Court Métrange est stressée mais en forme : tout le monde rigole, sirote une bière, parle de la suite des évènements.

Dehors, le public est satisfait de cette première partie de soirée. Je me joins à l’enthousiasme général et j’observe Dominique Pinon s’intégrer dans la foule et discuter tranquillement avec les gens.

On retourne dans la salle, accueillis par un petit quiz marrant sur le cinéma, histoire de faire gagner des cadeaux et de maintenir une ambiance conviviale.

Puis vient la séance « Beast of », subtil jeu de mot entre « best of » et « beast » qui veut dire bête ou monstre en anglais, comme nous l’explique Marie Sécher, cofondatrice du Fist et Aurélien Praud, responsable logistique.

C’est le meilleur du pire que l’on s’apprête à visionner ! Malgré un petit problème de son pendant la séance, qui a permis au public, toujours en forme malgré l’heure tardive, de s’amuser à faire les voix off, la séance était… fantastique.

Puis soudain, des zombies entrent dans la salle, suivis par des militaires venus nous avertir qu’il faut vite évacuer pour ne pas se faire contaminer ! Bon moyen d’annoncer l’entracte par l’équipe d’animation Kreature, déguisée et visiblement très motivée!

Concours de poulet zombie

C’est enfin l’heure du Fist qui clôture la soirée. Marie Sécher et Gwenn Benec’h , les fondateurs, lancent un concours de poulet zombie : celui qui fera la plus belle imitation d’un poulet zombi gagnera des cadeaux (DVD trashs, magazine porno, bon de réductions porno, affiche de film…)

Beaucoup de candidats se portent volontaires et c’est l’apogée de la soirée.

Trop fatiguée, je n’ai malheureusement pas pu rester jusqu’à la fin de la séance… Mais ceux qui ont été plus courageux que moi et qui sont restés jusqu’à la fin ont eu droit a un petit déj. Et pour ceux qui ont loupé ça, le festival Court Métrange a officiellement commencé jeudi.

Alors, vous faites quoi ce week-end ?

Infos pratiques
Festival Court Métrange, du 25 au 28 octobre, ciné TNB. Tarif plein : 6 euros. Tarif réduit : 5 euros (demandeurs d’emploi, carte Cezam, carte Korrigo) Tarif Carte Sortir : 3 euros.

Texte : Coraline Lafon | Image et bande-annonce : Court Métrange | NB : l’auteur de cet article est également reporter pour Court Métrange