L’Espace des sciences dévoile une carte participative de la biodiversité à Rennes métropole. On y découvre, en photos, des animaux et des plantes banals ou surprenants… qui habitent au coin de votre rue.

Larve de tenthrède, Gévezé, par Hodile  ; Données sous licence Creative Commons Attribution Partage à l’identique (CC-by-SA)

Bon, d’accord, Rennes Métropole n’est peut-être pas une jungle. Disons une forêt qui s’ignore. Vous connaissez les « maudits étourneaux » de l’avenue janvier et l’arbre solitaire planté en haut des anciennes brasseries Graff.

Mais saviez-vous, par exemple, que de la camomille pousse sur l’esplanade Charles-de-Gaulle ?

Que des chevreuils gambadent derrière le Crématorium ?

Et qu’on peut trouver plusieurs plants de tomate dans les environs de la gare ?

« Sans doute à cause d’une graine échappée d’une rondelle de sandwich », sourit Benoît Evellin.

Webmaster à l’Espace des sciences, il présentait ce midi, dans le cadre de Viva-Cités, le projet « Curieux de nature ».

L’Espace des sciences propose une carte de la biodiversité en images

Carte interactive

Ce concours photo était organisé par l’Espace des sciences du 27 août au 27 septembre. L’idée : photographier la biodiversité de Rennes métropole, dans son jardin comme en plein centre-ville.

Un milieu urbain où les plantes les plus étonnantes sont parvenues à se faire une place depuis que la Ville a abandonné l’usage des produits phytosanitaires.

« Nous avons reçu des photos récentes, mais aussi des plus anciennes, dont une prise dans un champ qui est depuis devenu un lotissement. »

Résultat ? 1000 photos géolocalisées sur une carte interactive. Un fourmillement de biodiversité. Dommage toutefois qu’aucun pictogramme ne permette de distinguer, par exemple, les animaux des végétaux.

12 oeuvres sélectionnées sont exposées à l’Espace des sciences (bâtiment des Champs-Libres). Le nom du gagnant du concours sera révélé demain à 17h45, sous la tente Curieux de nature, esplanade Charles-de-Gaulle.

« La carte pourrait aussi servir à l’avenir pour afficher d’autres informations en rapport avec la science, comme des lieux pour observer les étoiles, la localisation des sites archéologiques… »

Et pas qu’autour de Rennes : « Il est possible d’étendre cette carte à toute la Bretagne ! »

 

Texte : Julien Joly