TECHNO. Le Star devrait lancer cette semaine un nouveau service d’info (horaires et état du trafic), accessible via des codes-barres 2D, ou QR Codes.

Détail de la page m.starbusmetro.fr avant la mise en ligne du service

Ajout du 13 septembre :

Yan Bonnel (@ybonnel), développeur de l’appli mobile « Transports Rennes »,  annonce dans les commentaires de cet article que son application « intégrera bientôt la gestion de ces QR Codes ».

Depuis la rentrée, les utilisateurs s’interrogent sur l’apparition sur les arrêts de bus du Star de « codes 2D » (sortes de carrés mosaïques en noir et blanc) ou « QR Codes ».

Ce nouveau service devrait permettre aux voyageurs de consulter via leur mobile, gratuitement et en temps réel, les horaires de passage des trois prochains bus à cet arrêt ainsi que des infos sur l’état du trafic.

Le Star devrait annoncer officiellement le lancement de ce service d’ici la fin de la semaine.

Le QR Code est une sorte de code-barre qui peut être lu par des téléphones portables compatibles. Photographiez le code, et vous serez renvoyé sur une application web dédiée : m.starbusmetro.fr

« L’application proposera plusieurs méthodes d’interrogation pour obtenir l’information. Le QR code en est une », précise Christophe Millot, du Star, dans nos commentaires.

L’application sera accessible depuis un mobile, mais on pourra aussi s’y connecter depuis son propre PC ou Mac, afin de savoir quand passe le prochain bus sans bouger de chez soi.

Chaque arrêt sera identifié par un « code Timéo » unique. « Il est plus simple de saisir 4 chiffres qu’un nom d’arrêt complexe sur mobile. »

 

Star Timéo flashcodes rennes bus

Un arrêt de bus à Rennes. Photo Julien Joly.

Le service ne remplace pas les services du site du Star. Il y sera peut-être intégré dans le futur, « mais ce n’est pas encore sûr ».

A Paris, la RATP propose depuis le 5 septembre aux voyageurs de suivre l’état du trafic sur des comptes Twitter dédiés.

Article modifié le 12/09/12 :

  • Ajout d’informations envoyées via les commentaires par Christophe Millot, du Star.
  • Via Twitter, Benoît Salles (@infestedgrunt), rédacteur aux @EchosduNet (site spécialisé télécoms), nous précise que ce « code 2D » n’est pas à proprement parler un Flashcode (marque déposée), comme nous l’indiquions, mais un QR Code (système relativement similaire mais sous licence libre et normalisé ISO).

Texte : Julien Joly | Illustrations : m.starbusmetro.fr (détail) ; Julien Joly

Service utile ou gadget ? Les codes à « flasher », vous en voyez de plus en plus, mais avez-vous envie de les utiliser ? Donnez votre opinion dans les commentaires !