Le 26 avril se tenait la première édition de TEDx Rennes. Un événement apprécié du public mais resté relativement confidentiel, le nombre de places étant limité à cent personnes.

La conférence de Patrice Valantin. Une démonstration précise pour un thème plutôt flou a priori.

Si vous avez raté le début : Très populaires aux Etats-Unis où elles ont vu le jour, les conférences TED sont fondées sur l’éloquence et le partage des idées. Leur but: donner la parole à des « esprits brillants de notre temps ». TEDx est une licence qui permet d’organiser localement des conférences TED.

 

1. Jean Loup Chrétien, le spationaute qui tombe à l’eau

Invité le plus connu de la soirée, le spationaute Jean-Loup Chrétien était finalement absent, la météo chaotique ayant perturbé le trafic aérien. Son intervention a donc été filmée et rediffusée.

Malheureusement, le support vidéo enlève une grande partie du dynamisme qui fait la saveur des conférences TED.

L’éloquence n’était pas non plus au rendez-vous. Difficile de suivre le fil, de comprendre où Jean-Loup Chrétien veut en venir. La conclusion de son intervention ? « C’est notre intelligence qui nous distingue des animaux, ne l’utilisons pas pour leur ressembler ».

Une phrase qui laisse un peu sur sa faim, là où on attend des conférences TED un fourmillement d’idées nouvelles.

 

2. Où sont les femmes ?

De manière générale, les conférences TED françaises et américaines manquent de parité. Ici, sur les sept invités sélectionnés par les organisateurs, une seule était une femme. Un défaut que nous avions également relevé au forum Libération. Le monde de la pensée serait-il macho ?

Contactée par Rennes 1720, Céline Brûlé, de l’association Bretagne ID larges, affirme que plus de femmes devraient être présentes pour la prochaine édition. Fait indépendant des organisateurs, le public était lui aussi majoritairement composé d’hommes…

 

3. Cent personnes maximum

Seules 100 places étaient mises en vente pour cette première session.

Une limite exigée par les propriétaires du concept d’origine lorsque les conférences sont « exportées » dans une nouvelle ville. Et une façon de garder le contrôle sur la qualité des interventions et de l’organisation.

Si tout se passe bien, une session de plus grande envergure peut être organisée par la suite. Selon l’association organisatrice Bretagne ID large, l’événement devrait d’ailleurs être reconduit l’année prochaine.

 

4. Strip-tease intellectuel

Si les intervenants sont si passionnants, ce n’est pas par hasard : d’après les organisateurs, ils sont « coachés » spécialement pour cela deux mois avant le grand show.

Résultat : aisance sur l’estrade, un raisonnement parfois complexe qui soudain devient limpide, des concepts toujours accompagnés d’exemples clairs… et, parfois, un peu de spectacle pour rendre tout ça plus ludique.

Patrice Valantin, notamment, s’est illustré par un strip-tease, se débarrassant successivement de ses notes (les conférences se font sans paperasse), puis de sa veste et de sa cravate, pour finir par enlever sa chemise – révélant un t-shirt sur lequel s’étalait le mot « VIE », pivot de son propos du jour.

Ma conférence préférée ? Celle de Juliette Tournand et sa « stratégie de la bienveillance ». Si vous n’avez pas pu y assister, une retransmission de l’événement est disponible en ligne.

Et vous, avez-vous assisté aux conférences de TEDx Rennes ? Qu’en avez-vous pensé ? Irez-vous à la prochaine session ?

Texte : Gwenn Chenebaud. Photo : Bretagne ID Larges