La dure cohabitation des Rennais avec les étourneaux, vue par le dessinateur Pierre Bunk, auteur de la série « Chronique bretonnes ».

 

L’actu

La Ville annonçait vendredi une opération d’effarouchement acoustique dans le quartier de la Poterie et dans le secteur du cimetière de l’Est. L’opération devait se terminer aujourd’hui. Chaque année, Rennes dépense 30 000 euros pour éloigner les étourneaux du centre-ville.

Le blog

Parisien exilé à Rennes depuis deux ans, Pierre Bunk a fait ses armes dans le monde des fanzines avant de s’installer sur le web. Sa série « chroniques bretonnes » croque son quotidien d’artiste fauché, entre bitures, concerts et squat de connexion wi-fi. Il a raflé la troisième place au concours Révélation blog 2012.

Voir la planche sur le blog de Pierre Bunk

Texte : Julien Joly | Illustration : Pierre Bunk